11 novembre 2008

Terrine de canard aux pistaches et aux noisettes

20081111LN_124_C_500_terrine

J'aime bien cette recette qui donne un très bon résultat et pour laquelle il n'est pas nécessaire de rechercher des ingrédients compliqués.

Une recette de Papilles et pupilles qui elle-même l'avait trouvée sur Marmiton, légèrement adaptée.

La recette :

- 2 magrets de canard (environ 300g chacun)
- 500 g de chair à saucisse
- 1 cuillère à soupe de farine
- 1 oeuf
- 1 bouquet de persil
- 3 échalottes
- 2 gousses d'ail
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence
- 2 cuillères à café bien bombées de sel de Guérande
- 2 cuillères à café de poivre noir concassé
- 2 cuillères à café de poivre vert égoutté
- 40 g de noisettes concassées
- 40 g de pistaches concassées
- zestes de pamplemousse confit, en petits morceaux
- feuilles de laurier
- 1 sachet de préparation pour gelée au porto

Avec un couteau, détachez le gras des magrets.
Déposez les gras au fond d'une terrine de manière à bien recouvrir le fond et en les faisant se chevaucher légèrement.

Hachez grossièrement les 2 magrets et mélangez-les avec la chair à saucisses.
Hachez le persil, l'ail et les échalottes et mélangez-les.
Ajoutez ensuite l'oeuf battu, la farine, le mélange persil/ail/échalottes, l'huile d'olives.
Puis, les herbes de Provence, le sel et le poivre noir concassé.
Mélangez bien.
Ajoutez ensuite les noisettes, les pistaches, le poivre vert, les morceaux de zestes de pamplemousse.

Malaxez bien jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.

Versez la farce dans la terrine. Tassez-bien le tout. Décorez avec les feuilles de laurier.
Fermez la terrine.

Mettez à cuire à 220°C dans un four non préchauffé pendant 1h.
Laissez reposer dans le four éteint pendant 2 ou 3 heures.

Au bout de ce temps, sortez la terrine et videz le gras.
Préparez la gelée et versez-la sur la terrine jusqu'à la recouvrir.

La photo :

Cette photo m'a donné bien du mal. J'avais déjà fait une série il y a plus d'un an sur le sujet, la terrine étant dans son plat. J'en avais sélectionné une qui se trouve toujours dans mon répertoire de photos à publier mais je n'étais pas très satisfaite. J'en ai refait une série ce matin avant que la terrine ne disparaisse totalement dans nos estomacs. J'ai coupé la terrine en tranche et l'ai disposée dans une assiette. Le travail fut laborieux et ce n'est pas encore tout à fait ça.

J'ai utilisé un flash de studio avec une boîte à lumière. J'ai laissé la lampe guide pour pouvoir faire ma mise au point correctement, ce qui posait problème sur un certain nombre de photos.
La conséquence de la combinaison d'un flash et d'une assiette blanche, ce sont malheureusement des ombres un peu trop visibles à mon goût.

Une fois un point de vue correct trouvé, la mise au point réalisée sur la terrine, celle-ci avait encore un air brillant qui lui donnait un côté un peu trop "cru".
Evidemment, au cours de ma recherche de mise en scène, j'avais déplacé les tranches de terrine, ce qui avait sali l'assiette.

C'est là qu'entre en scène mon mari avec sa panoplie d'outils informatiques. Un petit coup de photoshop et l'aspect brillant est supprimé. Un autre coup de baguette magique et l'assiette est nettoyée.

Voilà l'histoire un peu compliquée de cette photo, avant une prochaine version.

Posté par hesitation à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Terrine de canard aux pistaches et aux noisettes

Nouveau commentaire